Le 21e SEX d’Érik Rémès

Le 21e SEX
Érik Rémès
Roman de 55 500 mots, 326 000 caractères
Le 21e SEX est un roman porno-philosophique, un ouvrage politique qui tache bien les draps, parce qu’à travers la sexualité, et notamment une homosexualité dépravée, toxicomane et juteuse, ce sont tous les rapports de pouvoir qui se mettent en branle dans nos sociétés dépressives et anxiogènes, sur le déclin. Le 21e SEX est tout à la fois un roman gay, une histoire d’amour passionnelle et poétique sur fond de drogues et d’orgies, ainsi qu’un pamphlet sur l’homosexualité et la place qu’elle tient dans la société. Ce récit est écrit sur les marges, pour déconstruire les normes, lutter contre l’hétérocentrisme. Le 21e SEX reste avant tout un roman cru, brut et décomplexé dont le but est de s’en prendre plein le derrière. Encore un livre qu’on va lire d’une main, oui, mais pas seulement.

Érik Rémès, écrivain et sexologue, né en 1964, ancien journaliste à Libération, Nova Mag et Gai Pied, est titulaire de maîtrises en psychologie et en philosophie. Il a publié dix ouvrages dont Je bande donc je suis, Serial fucker, journal d’un barebackeur et le Guide du sexe gay.