J’aime les Blacks de Serge Kandrashov

J’aime les Blacks
Serge Kandrashov
Roman de 196 500 caractères, 33 500 mots.
Les blacks, les métis, m’excitent. La couleur de leur peau ? Leurs poils crépus sur le pubis ? Sur le plan sexuel ils m’excitent davantage que les Caucasiens dont je fais partie. Les hommes de couleurs se considèrent victimes de la discrimination raciale, et moi, un blanc, rêve d’avoir un mulâtre comme ami intime. Et je sais que je ne suis pas le seul.
Charles et Patrice feront partie de ma vie, c’est de ma relation à eux dont traite ce roman biographique.
Serge Kandrashov avec candeur et sa verve slave nous raconte sans fard ses rencontres amoureuses et sexuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *