Le Garçon Père de Andrej Koymasky

Le Garçon Père
Andrej Koymasky
Roman de 282 000 caractères, 50 500 mots, 235 pages en équivalent papier.
Leornardo, étudiant sans souci, va de lit en lit, d’un corps à l’autre au gré des rencontres, même tarifées. Mais sa rencontre avec Rinaldo, très jeune fils-père qui se bat avec les difficultés de la vie change tout. Comment la relation entre un étudiant volage et un garçon chargé trop tôt de trop de responsabilités pourra-t-elle se développer ?