Archives de catégorie : Ronou, Jean-Jacques

34 pastiches gays de Jean-Jacques Ronou

34 pastiches gays

Jean-Jacques Ronou

Sommaire

Littérature populaire
Carter Brown : • Pas de pitié pour les pédés
Agatha Christie : • Un placard pour Miss Marple
Raymond Queneau : • Fantaisie Zazienne
Copi : • Prince’s wedding ; • Secte Foon
Alfred Döblin : • Témoignage Wiener Strasse

Le Style Classique
Flannery O’Connor : • L’Accident
Henry de Montherlant : • La Reine morte
Jean Giraudoux : • La révolte de Babylone
Les frères Grimm : • Le souhait ensorcelé
Charles Perrault : • Le fouet d’amour
Henrik Sienkiewicz : • Le pari
Isaac Asimov : • Le Cyclone

Le Surréalisme
Stéphane Mallarmé : • Le jet de dés
Robert Desnos : • Rrose Sélavy
Apollinaire : • Souvenirs des tranchées
Louis Aragon : • Jalousies ; • Résurrection
Paul Éluard : • À peine défigurée
André Breton : • Un rêve

Existentialisme
Jean-Paul Sartre : • Charles Schweitzer

Le Nouveau Roman
Samuel Beckett : • Intermède ; • Pièce pour rien
Michel Butor : • Le Modifiant
Claude Simon : • Apartheid
Robert Pinget : • L’Interrogatoire
Alain Robbe-Grillet : • Informatique ; • Nouvel Ordre économique ; • Faculté des sciences
Marguerite Duras : • L’Œuvre ; • L’Amour- limite
Nathalie Sarraute : • Léonard

L’Oulipo
Noël Arnaud : • Sémo-définitionnelle
Georges Perec : • La Clef

Revenir, mon amour

9782363077172

Revenir, mon amour
Jean-Jacques Ronou

Roman de 125 000 caractères
1978, Jean-Michel rencontre Paul lors d’un voyage en train vers Athènes. Étudiants, tous les deux, ils décident de parcourir ensemble les curiosités archéologiques et les superbes paysages grecs. Jean-Michel et Paul s’aimèrent, peut-être sans vraiment en prendre conscience.
Mais Paul se noie mystérieusement. Est-ce le suicide d’un garçon qui n’assumerait pas son homosexualité ? Jean-Michel ne le saura jamais.
Plus de trente ans plus tard, Jean-Michel retourne en Grèce pour réaliser un reportage sur un monastère en cours de restauration. Pavlos, l’un des jeunes étudiants volontaires lui rappelle étrangement cet amour jamais oublié. Jean-Michel est troublé, d’autant plus que Pavlos se montre particulièrement charismatique envers l’homme mûr qu’il est devenu.