Archives de catégorie : Tapie, Jean-Paul

Erko de Jean-Paul Tapie

Erko
Jean-Paul Tapie
Roman de 287 300 caractères, 50 000 mots, le livre papier fait 214 pages.
« Le corps puissant d’Erko donnait à ses traits une beauté farouche, presque animale. Il avait une mâchoire spectaculaire qui délimitait son visage en renforçant ses lignes. Le nez aussi était imposant, droit, centre parfait de la face. Je ne distinguais pas, de là où je me trouvais, la couleur de ses yeux, mais comme ses cheveux étaient d’un blond éclatant, je les imaginais bleus, ou alors légèrement verts. La bouche était ce qu’il avait de plus gracieux. Elle était très dessinée, avec des lèvres aussi épaisses et ciselées l’une que l’autre. Je me demandai aussitôt ce qu’un aussi spectaculaire spécimen de virilité pouvait bien faire à bord d’un bateau de croisière. »
Jusqu’où peut-on aller pour vivre ses rêves, pour réaliser ses fantasmes ? Jusqu’au bout du monde ? Probablement. Surtout si celui qui les incarne est un marin au long cours qui, à défaut d’avoir une femme dans chaque port, est prêt à y donner rendez-vous à son amant. Mais on ne peut vivre d’amour et d’eau fraîche. La passion n’a pas de prix, ce qui signifie qu’elle peut être fort coûteuse. Le narrateur risque de l’apprendre à ses dépens.

L’étalon d’outre-tombe de Jean-Paul Tapie

L’étalon d’outre tombe
Jean-Paul Tapie
Roman de 257 000 caractères, 44 700 mots, le livre papier fait 178 pages.
Le corps de Kevin P. est retrouvé flottant sur un des lacs du Bois de Boulogne.
Ce jeune acteur était plus apprécié pour son physique que pour son talent.
S’est-il suicidé ou l’a-ton suicidé ?
Paul S. un ami d’enfance devenu scénariste enquête.
Entre sexe, argent et politique, le mystère s’épaissit.
Pourquoi Kevin P. est-il mort ?
Qui pouvait en vouloir à ce beau garçon que les médias ont baptisé L’Étalon d’outre-tombe.