Archives de catégorie : Kandrashov, Serge

J’aime les Blacks de Serge Kandrashov

J’aime les Blacks
Serge Kandrashov
Roman de 196 500 caractères, 33 500 mots.
Les blacks, les métis, m’excitent. La couleur de leur peau ? Leurs poils crépus sur le pubis ? Sur le plan sexuel ils m’excitent davantage que les Caucasiens dont je fais partie. Les hommes de couleurs se considèrent victimes de la discrimination raciale, et moi, un blanc, rêve d’avoir un mulâtre comme ami intime. Et je sais que je ne suis pas le seul.
Charles et Patrice feront partie de ma vie, c’est de ma relation à eux dont traite ce roman biographique.
Serge Kandrashov avec candeur et sa verve slave nous raconte sans fard ses rencontres amoureuses et sexuelles.

Rencontres avec Éric Jourdan de Serge Kandrashov

Rencontres avec Éric Jourdan
Serge Kandrashov
Textes de 20 200 mots, 119 000 caractères
Éric Jourdan (1938 – Paris, 7 février 2015) est l’auteur en 1955, à l’âge de 17 ans, du roman Les Mauvais Anges qui connaît la censure en raison de son thème de l’amour charnel entre deux garçons adolescents. Il fut deux fois interdit en France en l’espace de vingt-neuf ans, ce qui n’empêcha pas des éditions de luxe et notamment sa première traduction anglaise sous le titre Two par Richard Howard.
Il fut le fils adopté d’un autre écrivain célèbre Julien Green et lui resta filialement fidèle jusqu’à sa mort.
Éric Jourdan a toujours vécu à l’écart du monde littéraire et est resté discret sur sa vie dont le public ne sait à peu près rien, sauf un peu via Trois Cœurs. On ne trouve aucune photo de lui sur Internet.
Serge Kandrashov, auteur d’origine Biélorusse, a réussi a entrer dans l’intimité d’Éric Jourdan dans ses dernières années de vie. Ce sont ces rencontres qu’il relate dans cet ouvrage.

Mes vacances de Printemps de Serge Kandrashov

Mes vacances de printemps

Mes vacances de Printemps
Serge Kandrashov
Note du diffuseur : J’ai beaucoup aimé ce texte qui est une véritable immersion dans la jeunesse gay d’une une ville de province dans une Union soviétique vieillissante.
Au cours des vacances de printemps 1987, alors qu’il a tout juste quinze ans, Serge Kandrashov a l’occasion de partir en voyage seul avec l’un de ses copains. Pour notre jeune héros, ce sera surtout le moment de faire ses premières expériences amoureuses et d’affirmer son homosexualité. Mes vacances de printemps est une déclaration d’amour dédiée à la jeunesse de l’auteur, un hymne à ses parents, à sa patrie, à l’amitié et, surtout au jeune homme qui fut pour lui moins qu’un amant, mais bien plus qu’un ami. Enfin, c’est un récit exceptionnel sur la vie en URSS dans les dernières années d’existence de l’empire soviétique. Serge Kandrashov est né en 1972 en Biélorussie. Après avoir immigré en France en 2001, il obtient le statut de réfugié, puis la nationalité française. Il vit aujourd’hui à Paris où il se consacre à l’écriture. En 2010, il a publié son premier roman Le Bois de Boulogne. À la fois comique et tragique, son deuxième roman Mes vacances de printemps ne laissera personne indifférent.

Le Bois de Boulogne de Serge Kandrashov

Le Bois de Boulogne

Le Bois de Boulogne
de Serge Kandrashov
Serge Kandrashov, écrivain d’origine russe, vit en France depuis 2001, date à laquelle son orientation sexuelle lui a permis d’obtenir un statut de réfugié.Dans Le Bois de Boulogne – Porte Dauphine, son premier livre, il raconte avec une sincérité émouvante sa découverte de ce lieu connu pour sa vie nocturne agitée.