Archives de catégorie : Jones, Marlène

Breakfast in America de Marlène Jones

VersusJames sur la route du blues…
Marlene Jones
Roman de 413 500 caractères, 73 000 mots. 275 pages équivalent papier (moyenne des pages livres Textes Gais).
Nathan Turner, Liam Gentry, James Harper, Julian Baker et Jason Rule reprennent la route et pas n’importe quelle route : celle des origines du rock.
Si les choses étaient simples avec VersusJames, ça se saurait.
Jason est tout prêt à consoler James des plaies laissées par le mariage de Lester Klein, mais le bassiste se laissera-t-il faire ?
Sacha Harper rêve d’un enfant et a déjà choisi le père, mais June, sa compagne est plutôt réticente autant au père qu’à l’enfant.
Julian s’aperçoit qu’être musicien, père de famille et élément de base d’une triade, n’est pas si facile.
Les amants terribles, Nathan Turner et Liam Gentry, sont plus unis que jamais, mais dans son château, un certain dessinateur ne demande qu’à semer le désordre…
Cependant le désordre n’est-il pas l’élément de base de VersusJames ?
De Montréal au branchissime festival de Coachella, en passant par la Grosse Pomme, Detroit, la ville ruinée, la Nouvelle Orléans, berceau de la musique noire et leur bien-aimé San Francisco, on peut compter sur le groupe le plus queer de France pour appliquer à la lettre la maxime : Sexe and drug and rock and roll !

Electrastar 3 de Marlène Jones

Electrastar 3, Sous sa coupe
Marlène Jones
Pulp long de 99 300 mots, 560 000 caractères
Quatre ans se sont écoulés depuis les retrouvailles de Nathan et Liam. C’est le temps des vacances, de la détente… ou pas.
Tandis que James part à Londres essuyer les larmes de Lester Klein, plaqué par Tristan, qu’Alice et Julian partent avec les enfants dans un road trip australien, Nathan et Liam restent à Paris en compagnie de leur « sex-friend » préféré, Jason Rule.
Le hasard (et un sauna gay) met sur la route de Nathan le séduisant et mystérieux dessinateur Stanislas Abittan. Irrésistiblement attiré vers lui, l’aventureux chanteur se retrouve embarqué dans une série d’aventures érotiques assez étranges…
Heureusement, Liam est là pour retenir son Electrastar s’il tombe…
D’un sauna du Marais à un château en Sologne, de Paris à New-York en passant par Tel-Aviv, nos sales gosses préférés vont vivre un été… électrique tout autant qu’érotique…

Electrastar, tome 2 de Marlène Jones

Electrastar 2, les miroirs dans la boue
Marlène jones
Pulp long de 716 000 caractères
Ils sont quittés à Roissy, le cœur brisé. Nathan soigne ses plaies à San Francisco et ses amis et amants tentent de surmonter son absence à Paris.
Mais VersusJames est une famille et les familles ne peuvent rester longtemps séparées.
Liam, James, Julian et Alice rejoignent donc leur électrique chanteur dans la cité hippie.
Les cœurs et les corps s’enflamment de nouveau, mais rien n’est simple entre le guitariste catholique irlandais et le chanteur hippie californien, et peut être que rien ne le sera jamais.
De San Francisco à New York, de New York à Paris, de Paris à Sydney, les brûlants musiciens se poursuivent à la recherche de leur « happy ending. »
Le trouveront t’ils ?

Electrastar de Marlène Jones

Electrastar
Swann de Verdurin
Roman long de 680 000 car.
Paris, 2006. Dans un café du Boulevard Saint-Michel, 4 garçons dans le vent se posent l’éternelle question existentielle : que peut faire un garçon pour réussir ?
Pour Nathan, Liam, James et Julian, la réponse est évidente : jouer du rock and roll dans un groupe !
Quand Nathan et Liam se sont rencontrés, le coup de foudre a été immédiat et absolu. Ils veulent vivre ensemble de leur musique. Accompagnés de James et Julian, ils atteignent rapidement ce but.
La vie pourrait-elle être plus belle ?
Il n’y a pas d’amour sans histoires…
Et Electrastar est leur histoire !