Archives de catégorie : Mirbeau, Octave

Sébastien Roch de Octave Mirbeau

9782363076946

Sébastien Roch
Octave Mirbeau
Roman de 547 000 caractères
C’est le récit du sacrifice d’un enfant, dont toutes les qualités sont détruites par ses années de collège et les viols qu’il y subit. Arrivé sain de corps et d’esprit au collège des jésuites de Vannes où Mirbeau a fait ses études et dont il a été chassé dans des conditions plus que suspectes en 1863, le jeune Sébastien Roch, au prénom et au patronyme hautement significatifs (voir saint Sébastien et saint Roch), est souillé à jamais et lui aussi injustement chassé sous une accusation infamante. L’éducation jésuitique constitue un viol de son esprit, suivi du viol de son corps, au terme d’une entreprise de séduction conduite cyniquement par un prêtre machiavélique, son propre maître d’études, le Père de Kern. De surcroît, le Père de Kern le fait chasser honteusement du collège sous prétexte de prétendues “amitiés particulières” avec son seul ami et confident, le taiseux et révolté Bolorec. La personnalité de Sébastien en est déformée à jamais, et sa vie a perdu irrémédiablement tout sens, toute valeur et toute finalité. Au lieu du roman de formation auquel on s’attend, Mirbeau nous livre le prototype du roman de la déformation. Source Wikipédia.