Archives de catégorie : Yobuhl

À la piscine, on ne fait pas que des rencontres sportives. de Yobuhl

À la piscine, on ne fait pas que des rencontres sportives.
Yobuhl
Roman de 161 500 caractères, 27 500 mots.
Il apparut devant moi, juste habillé d’un maillot de bain noir, il était troublant. Ses épaules bien charpentées contrastaient avec sa taille fine. Je me perdis quelques instants dans l’immensité de ses jambes élancées et imberbes. Tout se passa vite, avant qu’il ne se retrouve aux trois quarts immergé dans ce liquide d’une douceur caribéenne, mais j’eus le temps de remarquer son fessier moulé dans ce tissu

— Excusez-moi… !
Il se tourna vers moi avec nonchalance.
— Vous n’auriez pas oublié vos clés ?
Étonné il me regarda, puis reconnaissant son trousseau de clefs que je lui tendais, les récupéra. Il était visiblement mal à l’aise, mais me laissa entendre pour la première fois sa voix grave, masculine et sensuelle. 
— Merci, c’est sympa. À plus !
Notre héros parvient à à engager la parole avec ce Dieu vivant. Va-t-il le regretter ? Dans quel perversités ce dernier l’emmènera ?

Changement de vie de Yobuhl

Changement de vie
Yobuhl
Roman très érotique de 265 000 caractères et 47 500 mots.
Étienne s’inscrit avec sa femme dans un club de soirées libertines. Une séance à 4 va changer sa vie. Benoit, l’homme du second couple semble d’abord plus s’intéresser à lui en l’initiant aux plaisirs homosexuels, mais un soir en rentrant plus tôt que prévu Étienne surprend Benoit en compagnie de sa femme. Choqué, il quitte le nid familial. Une nouvelle rencontre masculine lui met le pied à l’étrier sur les plaisirs entre hommes et change définitivement sa sexualité. Le mariage d’un ami est l’occasion de souvenirs où on rattrape le temps perdus des amours adolescentes.