Archives par mot-clé : Histoire

Les androses de Cléopâtre de Abigaël

Abigaël
Les androses de Cléopâtre
Roman de 130 000 caractères, 21 300 mots. 86 pages texte équivalent papier + 30 illustrations dont la plupart sont classées X (moyenne des pages livres Textes Gais).
Voici l’histoire de Philopas et Elephterios, d’abord médecins puis amants cachés de la reine la plus célèbre de l’histoire d’Égypte. Jeune, Philopas est attiré par les beaux hommes. Il aimerait bien se faire soldat, mais les conventions sociales de son milieu le lui interdisent.
Les moments qu’il passe alors à lutter, intégralement nu, avec ses camarades, sont ses préférés. Ce sont les seuls où, comme tous ses condisciples il peut ne pas porter le kynodesme, à savoir le prépuce clos : Comme tous les jeunes grecs, la peau flaccide de son pénis est habituellement liée avec une fine cordelette de cuir autour de ses reins. Elle est aussi étroitement reliée à la base de sa hampe et de ses bourses. Cela donne ainsi à son sexe l’aspect vrillé et discret vanté par Aristophane pour qui le corps de l’homme viril n’est pas celui d’un homme à la verge imposante.

Nota : au format epub les 30 images peuvent « bouger » de leur place initiale. Certains sites proposent pour le même prix les différentes versions dont le pdf qui assure une meilleure lecture.

Petite anthologie de ces grands hommes qui n’aiment pas que les femmes de Marc-Antoine Oberlé

Petite anthologie de ces grands hommes qui n’aiment pas que les femmes
Marc-Antoine Oberlé
134 000 caractères, 21 700 mots.

Marc-Antoine Oberlé revient, avec un soupçon de second degré populaire, sur les petites histoires parfois tarabiscotées d’une foule de figures marquantes dont les tendances et les frasques ont aussi fait l’Histoire. Toujours belles à réfléchir, ces histoires, contées chronologiquement, aident aussi à rester curieux – pour se comparer à ces personnages et mieux les comprendre, s’autoriser à porter sur eux notre propre regard.
Donnant de la légèreté à ces portraits soigneusement recherchés, Marc-Antoine Oberlé relève le défi de faire voyager ses lecteurs à travers le temps, l’espace et les genres. Au fil des récits, les émotions s’enchaînent. En jetant derrière les masques son regard malicieux, mi-tendre, mi-cruel, l’auteur devient un faiseur de « sourire culturel ».
De l’Antiquité jusqu’à l’année 1900, des hommes sont nés qui ont exploré leur sexualité. Aujourd’hui c’est à nous qu’ils donnent matière à explorer. Certains vous seront connus, tous vous étonneront. À effeuiller, donc, au gré des envies…

50 personnalités dont leur homosexualité ont joué un rôle dans leur vie publique ont une fiche ou sont cités dans cet ouvrage :
Akhénaton – Euripide – Sophocle – Épicure – Platon – Socrate – Alexandre le Grand – Héphestion – Caligula – Néron – Hadrien – Antinoüs – Philippe II Auguste – Richard Cœur de Lion – Léonard de Vinci – Michel-Ange – Le Caravage – Molière – Mehemet II – Érasme – Montaigne – La Boétie – Louis XIII – Frédéric II de Prusse – Marquis de Sade – Frédéric Chopin – Walt Withman – Gustave Flaubert – Tchaïkovski – Edward Carpenter – Paul Verlaine – Arthur Rimbaud – Louis II de Bavière – Georges Eekhoud – Oscar Wilde – Henry Scott Tuke – Rudyard Kipling – Magnus Hirschfeld – André Gide – Marcel Proust – Maurice Ravel – E. M. Forster – Abel Bonnard – Lawrence d’Arabie – Jean Cocteau – Maurice Rostand – John Edgar Hoover – Louis Aragon – Federico García Lorca

Il existe une version papier illustrée de cet ouvrage.

Abbé de Choisy, l’Immortel travesti

Abbé de Choisy, l’Immortel travesti
Christine Dauzère
Roman de 536 000 caractères, 92 000 mots.
Personnage étonnant qu’est l’abbé de Choisy. Ami d’enfance de Monsieur, frère du Roi, connu pour aimer les hommes, il s’exhibe en vêtements féminins à la Cour de Louis XIV, ainsi que dans les salons littéraires. Il ose être lui-même, à une époque où le « vice italien » est fermement condamné par le Roi-Soleil. Il aime les femmes, mais apprécie également la compagnie des hommes.
Ses amours sont aussi tumultueuses que sa foi est grande.
Pieux, il l’est, mais jamais austère, ce joueur compulsif est acteur de théâtre dans sa jeunesse. Fin politique, il devient ambassadeur au Siam et apprend l’italien en un temps record pour influencer l’élection du pape Innocent XI.
L’abbé de Choisy écrit une vingtaine d’ouvrages sur la religion et les rois de France. Ses talents d’auteur lui ouvrent les portes de l’Académie française, qui se résigne à ses jupons. Il devient le seul Immortel travesti.
Son humour, son esprit de tolérance avant-gardiste font de lui le confident du Roi.
Sa vie extravagante, hymne à la liberté et à l’amour, mérite d’être racontée.