Sitcom 2 : Isidore ou la grande illusion de Sébastien Monod

Sitcom 2

Sitcom 2 : Isidore ou la grande illusion
de Sébastien Monod
Julia, Maxime, Betty et Gaël partagent la même maison à Ménilmontant. Ils sont jeunes, beaux et ils débordent de vitalité. Tous les quatre ontun travail, un toit et assez d’argent pour profiter des jours heureux. Seulement voilà, la vie n’est pas le long fleuve tranquille auquel ils aspirent. Il suffit parfois d’un grain de poussière pour que le mécanisme de ce drôle de manège qu’est l’existence s’emballe et transforme le paradis en enfer. Des beaux-parents qui débarquent afin d’organiser le mariage du fiston, des producteurs de cinéma porteurs de projets extravagants, un soupirant bien trop pressant, une ex qui refait surface… Même les morts s’en mêlent ! Mais le quatuor en a vu d’autres et mettra tout en œuvre pour avoir son happy end ! Les personnages rencontrés dans Sitcom – Isidore ou le divin hasard sont à nouveau réunis dans ce roman fourmillant de situations burlesques et rocambolesques. Une vraie sitcom !

Simplement lui de Vincent Koch

Simplement lui

Simplement lui
de Vincent Koch
« Hugues. Mon meilleur ami est tout ce que j’ai de plus grand ici. Il me connaît par cœur. Il sait ce que j’ai dans la tête. Pas besoin de parler, parfois. On se comprend. C’est comme ça entre nous. Fusionnel.
Une nuit, il est venu s’asseoir dans le lit avec moi. Il s’est endormi en parlant avec moi. J’ai rejoint Morphée aussi. Bien après. Au petit matin. Au réveil. Nous étions l’un contre l’autre. Les bras de l’un entourant ceux de l’autre. Je l’ai trouvé beau. Je lui ai dit merci. Et un je t’aime est parti. Seul. Non voulu. C’est vrai que je l’aime. Il est plus qu’un frère. Je n’en ai pas. Plus qu’un père. Le mien n’est jamais là. C’est pas difficile de le remplacer. Il est plus que tout. Il m’a regardé. Sereinement. Il m’a dit. « Je t’aime aussi, petit con ». Il ne l’avait pas mal pris. Il était toujours là. Pas d’ambiguïté. Il a compris mon message. Tant mieux. On s’est dérobé. Décacheté. Avec nos érections matinales. On avait l’air de deux homos. Pas nous. Putain. »
Vincent Koch

Les nouvelles amours : Six nouvelles de Pédro Torres

Les nouvelles amours

Les nouvelles amours

Six nouvelles de Pédro Torres

  • Mon premier dix-huit trousThibaut d’Aménoncourt, jeune rédacteur en chef du magazine Biz’Art, doit interviewer un artiste connu pour ses œuvres scandaleuses. Ce dernier, manipulateur hors pair, essaiera de convaincre Thibaut de participer à l’une de ses créations.
  • Trail cow-boyUn cow-boy convoie un troupeau de bétail le long de la rivière Gila. Il sympathise avec un jeune vacher de son âge. Le travail harassant, la promiscuité avec les vétérans, leur offrent peu de moyens de se retrouver ensemble.
  • Flight 11 arriving from Boston canceledUne rencontre dans un avion permet à Alain de sympathiser avec un steward. Ce dernier devient vite l’amant de l’hôte new-yorkais du jeune homme.
  • Les découvertes sexuelles du jeune Sire ConcyXIVe siècle, le jeune Aubin, fils d’un comte normand, découvre la sexualité comme tous les jeune de son âge à son époque.
  • Rock and cock starIncroyable ! Sébastien a gagné le concours de M. Méditerranée. Et le premier prix est un voyage à Las Vegas en compagnie de son idole, le chanteur Bee. Sa fiancée n’est pas invitée.
  • HitlejugendPour assurer au peuple allemand une hérédité irréprochable, Hitler a créée le « Groupe des Jeunes Géniteurs de la Race Aryenne ». Cette école est vite dévoyée par des dignitaires sans scrupules.

Sitcom : Isidore ou le divin hasard de Sébastien Monod

Sitcom, Isidore ou le divin hasard

Sitcom : Isidore ou le divin hasard
de Sébastien Monod
Il est des hasards et des coïncidences… Julia, Betty, Gaël et Maxime sont de jeunes trentenaires à la recherche d’un emploi, del’amour, de la gloire, ou simplement d’une nouvelle vie. Tous aussi différents les uns que les autres, ils vont pourtant finir par se croiser et faire un bout de route ensemble. Oui, c’est probablement ce que l’on nomme les hasards et les coïncidences. Leur histoire ressemble à l’une de ces séries TV faites de surprises et de rebondissements. Foisonnantes à l’image de la vie. Mais serait-elle aussi savoureuse sans ces petits grains de folie ?

Le prince charmant (couverture blanche) : 7 contes classiques revisités pour nous les homos de collectif Perrault, Andersen, Grimm

Le Prince Charmant

Le prince charmant : 7 contes classiques revisités pour nous les homos
— Le Bel au Bois dormant
—Cendrillon
—Le Bel et la Bête
—Le Berger et le Ramoneur
—Le Prince au petit pois
—Le courageux soldat de plomb
Charles Perrault, les frères Grimm, Hans Christian Andersen… ont accepté de réécrire pour nous leurs plus beaux contes

Le prince charmant (couverture bleue) : 7 contes classiques revisités pour nous les homos de collectif Perrault, Andersen, Grimm

Le prince charmant (couverture bleue)

Le prince charmant : 7 contes classiques revisités pour nous les homos
— Le Bel au Bois dormant
—Cendrillon
—Le Bel et la Bête
—Le Berger et le Ramoneur
—Le Prince au petit pois
—Le courageux soldat de plomb
Charles Perrault, les frères Grimm, Hans Christian Andersen… ont accepté de réécrire pour nous leurs plus beaux contes

La première fois, ma première expérience homosexuelle, 36 récits vécus, recueillis par Pédro Torres

La première fois

La première fois
ma première expérience homosexuelle
36 récits vécus, recueillis par Pédro Torres
On se construit en se comparant. Loin d’être du voyeurisme, l’échange d’expériences permet de mieux se repérer par rapport aux autres. Aussi, la première fois des autresnous intéresse-t-elle. Faire parler les gens sur leur première fois est difficile. Avec patience, entre deux autres sujets de conversation, les langues se délient, les tabous tombent. Après tout, nous avons tous eu une première fois et notre histoire vaut bien celle d’un autre. Ces récits ont été recueillis oralement. Ils ont été réécrits dans l’esprit des échanges que Pédro Torres a eus avec ses interlocuteurs. Ce recueil est plutôt orienté sur des premières fois positives, avec une dimension érotique. Toutefois, quelques-unes d’entre elles, présentes dans cet ouvrage, rappellent que ce n’est pas toujours le cas.

Fuckin’ Berlin de Jeff Keller

Fuckin' Berlin

Fuckin’ Berlin
de Jeff Keller
« Il est plus de 19 h lorsque je débouche sur la Potsdamer Platz, le temps a fraîchi et la nuit tombe. On est entre chien et loup et justement je me sens plus loup quechien. » Comme le loup, Jeff marque son territoire durant la Folsom de Berlin. Cette semaine folle réunit tous les univers sexuels masculins et leurs possibles. Acteur, Jeff participe sans interdits à cette fête de la chair. Auteur, son regard distancié lui impose des limites. Ce témoignage humain, aux indéniables qualités littéraires, reste déconseillé aux âmes sensibles.

Trouvez un mec en 10 leçons de Philippe Nadeau & Jérôme Marchant

Trouvez un mec en 10 leçons

Trouvez un mec en 10 leçons
Philippe Nadeau, Jérôme Marchant
Vous êtes un garçon, vous aimez les garçons. Des mecs, il y en a partout : ils se montrent aux terrasses de cafés, discutent des heures dans les chats sur le net, dansent le samedi dans les lieux les plus branchés, font leur jogging du dimanche dans le parc d’à côté, se précipitent pour acheter le dernier Madonna… Regardez ! Il y en a même un qui vous mate, là, pendant que vous lisez cette quatrième de couverture. Ils sont partout. Et pourtant, vous en cherchez un. Un garçon à vous, qui pense à vous, vous embrasse, vous câline, vous engueule, vous comprend. Qui vous aime ! Ce livre est fait pour vous. En 10 leçons, apprenez à le rencontrer, à le reconnaître, à le séduire… Il vous guidera dans le dédale des amours homosexuelles. Vous apprendrez à croire en vous, à investir les lieux les plus propices, à éviter les boulets, à harponner celui que vous attendez (et qui vous attend !), à transformer une rencontre d’un soir en amour d’une vie… Ne perdez pas de temps. Ne cherchez plus votre mec. Trouvez-le !
Ne perdez pas de temps. Ne cherchez plus votre mec, trouvez-le ! 1,99 € le bonheur est à ce prix.

Wilhelm von Gloeden de Roger Peyrefitte

Wilhelm von Gloeden

Wilhelm von Gloeden
de Roger Peyrefitte
À 22 ans, Wilhelm von Gloeden se rend en Sicile pour s’y refaire une santé. Fasciné par la beauté des jeunes garçons de Taormina, il se lance dans la photographie. Les clichés d’éphèbes du baron rencontrent immédiatement un vif succès.Ils sont exposés dans de célèbres galeries et reproduits par des magazines renommés. On apprécie ses compositions qui rappellent l’Antiquité.
Roger Peyrefitte, à qui l’on doit tant sur le plan de l’évolution des moeurs au XXe siècle, admire profondément l’oeuvre de Gloeden. Il devient le plus célèbre collectionneur de ses photographies. Avec cette biographie, écrite lors d’un séjour à Taormina, il lui rend le plus bel hommage que le baron ait jamais reçu.
La plupart des photographies contenues dans le cahier de cinquante pages proviennent du fonds Roger Peyrefitte.
Préface d’Alexandre de Villiers Exécuteur testamentaire de Roger Peyrefitte